Cybersécurité : comment éviter les arnaques en ligne ?

Source : MQDA - Mes questions d'argent
Cybersécurité

Le mois européen de la cybersécurité 2021 est une action annuelle de l’Union européenne destinée, notamment, à assurer la promotion de la cybersécurité auprès des citoyens européens. Deux thèmes ont été retenus : les premiers secours en cas de cyber-attaque ainsi que la cyber-sécurité à la maison.

Cet évènement est l’occasion de faire le point sur la sécurité dans votre quotidien, par exemple dans l’usage de votre carte bancaire, de votre banque en ligne, lorsque vous effectuez des achats sur internet… Les arnaques sont nombreuses sur internet, et les méthodes utilisées pour pirater vos données personnelles sont multiples. Pour éviter les fraudes et autres escroqueries, vous êtes un acteur important. Ce sont les bonnes pratiques et votre vigilance qui vous permettront d’éviter de vous faire arnaquer.
 

Pour commencer, quelques bonnes pratiques en matière de sécurité

Nous utilisons tous les jours de nombreux équipements électroniques connectés : ordinateurs, smartphones, tablettes. Les logiciels de ces appareils doivent être mis à jour régulièrement afin de corriger les failles de sécurité et également de bénéficier de nouvelles fonctionnalités. Découvrez une sélection d’articles qui vous expliqueront pourquoi et comment sécuriser vos équipements pour éviter d’être victime de cybercriminalité.

La sécurisation de l’accès à vos équipements, vos applications, vos messageries et autres services en ligne passe par l’utilisation de mots de passe. Il est important de choisir des mots de passe robustes et de les changer régulièrement, il existe des astuces pour cela. Et n’oubliez pas qu’il ne faut pas utiliser le même mot de passe pour tous ses accès !

En la matière, suivez le conseil de Clifford STOLL : « Traitez votre mot de passe comme votre brosse à dents. Ne laissez personne d'autre l'utiliser et utilisez-en un nouveau tous les six mois. »
 

Soyez un cyber utilisateur averti

Le point le plus important, c’est sans aucun doute d’être vigilant et de savoir reconnaitre les tentatives d’arnaques. Le guide de la prévention contre les arnaques vous présente les techniques les plus courantes actuellement utilisées par les escrocs telles que l’hameçonnage (ou phishing), rançongiciels (ou ransomwares), dropshipping.... Mieux informés, vous saurez mieux vous protéger contre les tentatives d’escroqueries.

Si les galeries marchandes et les rues commerçantes ne sont plus votre terrain de chasse, c’est que vous êtes devenu client des commerces en ligne. Le moment venu de payer, vous hésitez peut-être par peur de vous faire pirater vos coordonnées personnelles et/ou bancaires. Nos rubriques consacrées aux arnaques vous donneront des informations sur les principaux pièges et sur la manière de les éviter. N’hésitez pas à les consulter.

Vos données personnelles intéressent beaucoup les escrocs, en particulier si elles leurs permettent d’usurper votre identité. L’usurpation d’identité est un phénomène en forte augmentation. Pour éviter cette situation qui peut avoir des conséquences très sérieuses si l’escroc a, par exemple, souscrit des crédits à votre nom ou commis des délits plus graves pour lesquels vous pourriez être accusé. En tout état de cause, sachez qu’il existe de bonnes pratiques pour éviter d’être victime d’une usurpation d’identité.
 

Sachez comment réagir si vous êtes victime d’une arnaque

Vous venez de constater des débits sur votre compte bancaire qui ont été effectués sans votre autorisation, comme des paiements par carte bancaire alors qu’elle n’est ni perdue, ni volée ? Votre banque vous signifie que vous êtes fiché au Fichier central des chèques (FCC) ou au Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) alors que vous n’avez aucun incident de paiement ? Vous avez peut-être été victime d’un piratage de votre carte bancaire ou de l’usurpation de votre identité. Que faire dans ces situations ?

Si le problème est lié à une opération réalisée avec votre carte bancaire, vous trouverez une sélection d’articles qui vous expliqueront comment réagir : opposition de la carte bancaire, dépôt de plainte et réclamation pour les opérations contestées.  

Si les informations communiquées par votre banque donnent à penser que l’inscription sur un fichier de la Banque de France est le résultat d’opérations dont vous n’êtes pas à l’origine mais qui ont été réalisées en utilisant votre identité. Vous êtes certainement victime d’une usurpation d’identité.

Bien entendu, la première étape est de porter plainte. Mais vous devez engager d’autres démarches pour éviter que la situation se dégrade. Vous trouverez dans notre rubrique relative à une telle situation, des informations qui vous détailleront la marche à suivre notamment vis-à-vis du fichage aux fichiers de la Banque de France.