Déclaration des revenus 2024 : échéances et nouveautés

Source : Mes questions d'argent
Impôts

Dès le 11 avril, chaque foyer fiscal pourra déclarer ses revenus de 2023 pour les impôts de 2024 depuis l’espace « Particuliers » sur le site impots.gouv.fr, ou sur papier selon conditions. Quelles sont les échéances pour déclarer ses revenus ? Quelles sont les nouveautés de cette déclaration de revenus ?

Que dois-je faire ?

Votre déclaration de revenus contient des informations pré-renseignées par rapport à votre situation. Il vous est vivement conseillé de vérifier chaque donnée pré-renseignée, en vous aidant de vos bulletins de paie ou vos relevés de pension et de corriger les informations inexactes. Vous devez également compléter votre déclaration de tous les revenus et dépenses qui n’auraient pas été pré-remplies.

Date butoir pour la déclaration des revenus en ligne

Selon votre département, vous aurez une date butoir différente pour compléter votre déclaration de revenus 2023 en ligne. Si vous résidez dans un département numéroté entre :

  • 01 à 19 (zone 1) ou non-résidents, la date limite de déclaration en ligne est fixée au jeudi 23 mai 2024 avant minuit ;
  • 20 à 54 (zone 2), la date limite de déclaration en ligne est fixée au jeudi 30 mai 2024 avant minuit ;
  • 55 à 976 (zone 3), la date limite de déclaration en ligne est fixée au jeudi 6 juin 2024 avant minuit.

Si vous dépassez la date limite de déclaration indiquée, vous pouvez être soumis à une pénalité de retard. Pensez donc à déclarer vos revenus en ligne dans les temps. Pour cela, accédez à votre espace « Particulier » sur impots.gouv.fr.
 

Date butoir pour la déclaration de revenus sur papier

Bien que la déclaration des revenus en ligne soit obligatoire, il est possible, dans certains cas, de déclarer vos revenus sur papier jusqu’au 21 mai 2024 à 23h59 (le cachet de la Poste faisant foi). C’est le cas si votre résidence principale :

  • N’est pas équipée d’un accès à internet ;
  • Est équipée d’un accès à un internet mais que vous n’êtes pas en mesure de faire votre déclaration en ligne.


Impôts 2024 : les cinq nouveautés de la déclaration sur les revenus

Augmentation des tranches d'imposition

Les tranches d’imposition sont revalorisées de 4,8 % au titre des revenus 2023 dans le cadre tableau ci-dessous : 

Tranches de revenus Taux d'imposition de la tranche de revenu
Jusqu'à 11 294 € 0
De 11 295 € à 28 797 € 11%
De 28 798 € à 82 341 € 30%
De 82 342 € à 177 106 € 41%
Plus de 177 106 € 45%

 

Déclaration sur application mobile

Vous pourrez déclarer vos revenus sur l’application mobile impots.gouv. Le trésor public envisage un parcours simple et intuitif en 4 étapes (situation, revenus, charges, récapitulatif).
 

Saisie de l’adresse des étudiants rattachés

Les contribuables, qui ont des enfants étudiants rattachés à leur foyer fiscal, devront indiquer l’adresse de ces derniers. À défaut de saisie de l’adresse de l’étudiant, il sera impossible de poursuivre sa déclaration. La déclaration sera aménagée en ce sens.
 

Gel du barème kilométrique

Le barème kilométrique, utilisé par les salariés qui choisissent les frais réels de déplacements, n’augmente pas au titre des revenus 2023. Il avait progressé, comme l’inflation, de 5,4 % pour les revenus 2022
 

Biens immobiliers : révision du parcours déclaratif

Les propriétaires devront de nouveau cette année procéder à la déclaration d’occupation de leurs biens immobiliers. De nombreux propriétaires n’avaient pas rempli la déclaration à la date fixée l’année dernière. Aussi l’administration fiscale a révisé la déclaration en intégrant un questionnaire sur l’écran « Résumé ». Les propriétaires devront indiquer si des changements d’occupation de leurs biens ont eu lieu.
 

Droit à l’erreur pour ma déclaration d’impôts sur les revenus

Jusqu’à la date limite de déclaration de revenus, vous pouvez corriger autant de fois que nécessaire votre déclaration, y compris après signature. Si vous déclarez par papier, vous pouvez envoyer une nouvelle version de votre déclaration au service des impôts des particuliers, toujours avec la même date d’échéance.

Si malgré vos vérifications, vous vous apercevez d’une erreur après la date-butoir de déclaration, vous pouvez bénéficier du service de correction en ligne sur le site impots.gouv.fr, ouvert entre début août et mi-décembre. Vous pouvez également consulter le site Services Publics + qui pourra vous apporter des clés dans vos démarches de correction.
 

Foire aux questions sur la déclaration des revenus

On me prélève à la source chaque mois, pourquoi me demande-t-on encore de l’argent ?

Le montant du prélèvement à la source est une mensualité calculée et estimée. Au moment de payer les impôts de l’année, le centre des Finances publiques analyse ce qui a été payé par le contribuable grâce au prélèvement à la source et ajuste en fonction du total : soit l’administration fiscale demande de l’argent si le total du prélèvement n’est pas assez élevé pour l’année écoulée, soit elle en rembourse. Cette différence peut être due, par exemple, à un taux de prélèvement trop bas ou trop élevé.
 

J’ai un compte dans une banque localisée à l’étranger, dois-je le déclarer ?

Certaines banques sont localisées à l’étranger, notamment des banques en ligne. Si vous êtes concerné, vous devrez déclarer votre compte bancaire dans votre déclaration, chaque année. Si ce n’est pas fait, vous risquez d’être exposé à une lourde amende pouvant avoisiner les 1500€ par compte non-déclaré.
 

Dois-je déclarer mes actifs numériques (ou crypto-actifs) ?

Les plus-values de cessions d'actifs numériques sont imposables et soumises à l'impôt sur le revenu. Les plus-values doivent être déclarées dans une catégorie spécifique sur l'annexe 2086 "Cessions d'actifs numériques" et le résultat reporté dans la case 3AN ou 3BN de la déclaration principale. 

 


Article mis à jour le 9 avril 2024