Journées nationales d'action contre l'illettrisme

Source : Mes questions d'argent
journées nationales d'action contre l'illettrisme 2018
du 8 au 15 septembre

Du 8 au 15 septembre 2018 aura lieu la 5e édition des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme (JNAI) organisée par l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI).

Qui est l’ANLCI ?

L’Agence Nationale de Lutte Contre L’Illettrisme (ANLCI) applique une politique transversale visant à réunir les différents acteurs du gouvernement (ministères de la Justice, de l’Éducation nationale, de la Défense, des Sports) autour de la question de l’illettrisme. Elle a pour mission de pointer et d’analyser les besoins des individus en situation d’illettrisme afin de les orienter au mieux vers les missions locales les plus adaptées. Plus d’informations ici

Pourquoi les JNAI ?

Depuis 2013, la lutte contre l’illettrisme est déclarée Grande Cause Nationale. En effet, suite à une enquête réalisée avec l’INSEE, l’ANLCI observait en 2012 que 7 % de la population française était en situation d’illettrisme, dont un taux de 4 %  chez les jeunes de 17 à 24 ans (basé sur les tests de la Journée défense et citoyenneté). C’est en réponse à ce besoin que l’ANLCI et ses partenaires ont initié les JNAI, afin de sensibiliser les publics sur ce sujet, souvent mal compris, et de mobiliser le territoire pour favoriser l’action commune. Durant ces journées,  le but est également de mettre en lumière les démarches et dynamiques mises en place par les différents acteurs participant à la prévention et la lutte contre l’illettrisme.

Cette année, les JNAI voient en grand ! 

Le but de l’édition 2018 est d’étendre le champ de visibilité de cette semaine pour maximiser la mobilisation et attirer l’attention des médias sur l’importance de cet enjeu. La prévention de l’illettrisme s’opère en effet sur plusieurs sphères : la vie éducative et familiale, l’accès à l’emploi et à la vie professionnelle, et la vie sociale, culturelle et citoyenne. L’ANLCI souhaite donc élargir ses champs d’action pour assurer ses buts principaux : coordonner le plus d’actions possibles et agir dans tous les domaines, sur tous les territoires, pour tous les âges et tous les profils. Pour plus d’informations : JNAI 2018 – Le mode d’emploi.

« Face à l’illettrisme vous n’êtes pas seuls »

C’est le nom donné à la campagne de sensibilisation 2018. Diffusées sur tous les territoires lors des JNAI, ces affiches sont significatives : l’illettrisme, qui touche 2,5 millions d’individus, nécessite des plans d’actions pluriels tant la diversité des personnes touchées est grande. Il est donc essentiel de sensibiliser la société toute entière afin que chacun prenne pleinement conscience des difficultés quotidiennes – pourtant invisibles – que peut rencontrer un ami, un voisin, ou même un collègue.

 

Pour en savoir plus...

Illettrisme (défini par l’ANLCI) : on parle d’illettrisme pour des personnes qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base, pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante. Il s’agit pour elles de réapprendre, de renouer avec la culture de l’écrit, avec les formations de base, dans le cadre de la politique de lutte contre l’illettrisme.


 

arrow thin white