Aider un proche

Vous souhaitez aider un proche ? Que vous soyez une personne âgée qui cherche à donner de l’argent à ses proches ou encore un enfant qui souhaite aider un partent malade ou en perte d’autonomie, vous trouverez dans ce qui suit toutes les réponses à vos questions.

Comment aider un proche ?

L’aide que l’on peut apporter à un proche peut prendre plusieurs formes. Pour une personne âgée, préparer sa succession en donnant de l’argent de son vivant à ses héritiers en est une. Pour un enfant envers un parent, il peut s’agir d’apporter un soutien moral en cas d’isolement ou de maladie ou encore d’une aide physique pour effectuer les actes de la vie courante notamment en cas de perte d’autonomie. S’il existe de nombreuses façon d’aider un proche, mieux vaut bien se renseigner sur ce qui est autorisé à faire en cas de donation ou encore sur les aides auxquelles vous avez droit en tant qu’aidant d’un proche.  

Donner de l’argent à un proche : quelles solutions ?

Préparer sa succession en donnant de l’argent à un proche avant son décès permet d’éviter les éventuels conflits en cas de désaccord entre les héritiers mais surtout de réduire les droits de succession. Le jeu en vaut donc la chandelle ! Autre avantage, cela permet de protéger les siens en fonction de votre situation personnelle : marié, pacsé, divorcé, famille recomposée, etc. les règles applicables sont en effet différentes en fonction de votre situation personnelle. Mieux vaut donc se renseigner ! La première étape est de faire un bilan de son patrimoine. Ensuite, il convient d’anticiper les choses en organisant le partage de son patrimoine. Plusieurs solutions s’offrent à vous : le don manuel (par exemple en donnant un bijou de famille), la donation simple ou par acte notarié. Sachez que certaines donations doivent obligatoirement être faites devant notaire. C’est le cas par exemple de la donation d’un bien immobilier, de la donation avec réserve d’usufruit ou encore de la donation-partage. Attention, certaines donations doivent être déclarées à l’administration fiscale ! La donation est un acte généreux mais il faut faire attention à ne pas se démunir. Autres solutions : les prêts familiaux ou encore l’assurance-vie. Contrairement au don d’argent, l’assurance-vie permet d’épargner en vue de transmettre de l’argent à ses proches tout en présentant un régime fiscal avantageux.

Aider un proche : quelles aides pour les aidants ?

Aider un proche peut être parfois lourd à assumer, que ce soit moralement ou financièrement. Heureusement, vous pouvez être aidé en tant qu’aidant. Il existe plusieurs aides pour les aidants :

  • Soutien financier : selon la personne que vous aidez (un parent en perte d’autonomie ou en fin de vie, un enfant handicapé), différentes aides financières existent (allocation journalière du proche aidant ou allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie). Il existe aussi des aides pour aménager le domicile d’un proche pour faciliter l’autonomie et le maintien à domicile (par exemple l’Aide Personnalisée à l’Autonomie ou APA). Renseignez-vous auprès d’un Centre Communal d’Action Sociale, d’une Maison Départementale de Personnes Handicapées ou encore d’un Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique.
  • Congés légaux pour ceux qui travaillent et aident un proche : il faut savoir qu’il existe des congés légaux pour permettre de concilier le temps de travail et l’aide d’un proche en perte d’autonomie, malade ou handicapé : congé de proche aidant, congé de présence parentale, congé de solidarité familiale.
  • Soutien moral : il existe un portail national d’information pour les personnes âgées et leurs proches où les aidants peuvent trouver notamment des lieux d’échanges et d’informations ainsi qu’un réseau de bénévoles et des formations gratuites pour aider au mieux un proche. 
  • Services d’aide à la personne et de soins : des structures proposent un accompagnement pour les personnes en perte d’autonomie dans les actes de la vie quotidienne tout en permettant le maintien à domicile de la personne aidée ou un accueil de jour ou un accueil temporaire dans des structures dédiées. La téléassistance est une autre solution qui permet à la personne âgée d’alerter quelqu’un à distance en cas de chute ou de malaise.

Toutes ces aides aux aidants sont précieuses car elles permettent de soulager l’aidant moralement et financièrement et donc de continuer à accompagner au mieux le proche aidé.

Donation

Retrouvez dans cette rubrique comment donner de l’argent à un proche en toute légalité. Les articles, guides et vidéos de nos partenaires vous expliquent ce qu’est la donation simple, la donation avec réserve d’usufruit, la donation-partage, etc. Cela vous permettra de protéger vos proches tout en évitant les éventuels conflits et en réduisant les droits de succession pour vos héritiers.

Préparer sa succession

Source : Finances et Pédagogie
Guide

Faire une donation

Source : Les clés de la banque
Article

Epargner en vue de transmettre à ses proches

Source : Institut National de la Consommation
Guide

Aider financièrement ses enfants

Source : Consomag
vidéo

Etre aidant

Découvrez ici comment être aidé pour aider un proche : soutien moral, aide bénévole, aide financière, etc. pour vous préserver et continuer d’apporter la meilleure aide possible à votre proche. Des guides, FAQ et articles spécialisés pour les aidants et les personnes aidées vous renseigneront.

tutelle senior

Aider un proche

Source : Portail national pour les personnes agées
Guide

Guide de l’aidant

Source : La compagnie des aidants
FAQ

Les modalités de financements pour les aidés

Source : La compagnie des aidants
FAQ